Nos Voyages Photos et Stages Photos


Antarctique, L'antarctique en profondeur

Accompagné par Stanley Leroux
14 740 €*

Du 22 octobre 2022 au 12 novembre 2022 - 22 jours/21 nuits
base 8 personnes et 1 accompagnant
Accompagné par Stanley Leroux, habitué des terres australes, vous naviguerez pendant 21 jours sur un bateau d'expédition danois spécialisé dans la navigation en eaux polaires. D'un confort honorable (cabines avec salle d'eau et WC privatifs) mais sans fioriture, ce bateau séduit surtout par sa stabilité, ses capacités supérieures en eaux polaires, et ses nombreuses zones d'observation extérieures qui représenteront de précieux atouts pour la photographie.
* En cabine twin avec fenêtre, salle de bain et WC privatifs (15m²) Hors vol international (à partir de 1155€ depuis Paris). Groupe Let's Go de 8 participants, bateau de 135 passagers.
Partez à la découverte de l'Antarctique à travers un itinéraire unique !
Grande expédition de 20 jours à la découverte de la péninsule Antarctique, de la Géorgie du Sud, des Shetlands du Sud et des Falklands. Un long voyage à l'aube de l'été polaire, lorsque les conditions de glace sont les plus belles, qui prend le temps d'explorer les nombreux joyaux animaliers en chemin vers le grand continent blanc.

Alliant péninsule Antarctique, Géorgie du Sud, îles Shetlands du sud et îles Falklands, ce voyage exceptionnel promet de vous faire découvrir une multitude d'espèces animales et de paysages, à bord d'un bateau offrant de nombreux avantages pour la photographie.

L'Antarctique vous fait rêver ? Elle ne cesse de nous fasciner. Nous avons hâte de partager cette aventure d'exception avec vous !


Jour 1

(22 octobre 2021) : Arrivée à Montevideo, Uruguay

 

Jour 2 

Embarquement

 

Jours 3-5

Navigation dans l'Atlantique Sud vers les Falklands

 

Jours 6-7

Exploration des Iles Falklands. Nous débarquons au coeur de cet archipel préservé, qui étonne par sa profusion de vie. En un territoire très compact se côtoient gorfous sauteurs, manchots papous, manchots de Magellan, manchots royaux, ouettes de Magellan, et leur fidèle prédateur, le caracara austral. Dotées d'un relief intéressant entre plage et falaises déchiquetées, les îles Falklands seront à n'en pas douter une belle entrée en matière à ce voyage.

 

Jours 8-9

Navigation dans l'Océan austral vers la Géorgie du Sud

 

Jours 10-13

Exploration de la Géorgie du Sud, en zodiac et à terre lorsque le climat le permet. Si les Falklands se caractérisent par la diversité de leur faune, la Géorgie du Sud brille par son abondance, la plus grande colonie de manchots royaux abritant plusieurs centaines de milliers d'individus. Ces quatre jours nous laisseront le temps d'approfondir notre découverte de l'archipel, et de multiplier les sites de prise de vue. Un véritable paradis animalier !

 

Jours 14-15

Navigation vers l'Antarctique, le continent blanc approche. Guettez les premiers icebergs !

 

Jours 16-19

Exploration de la péninsule Antarctique et des îles Shetlands, à une saison où la péninsule est encore immaculée et vierge de toute interaction humaine. Le décor y sera à son plus blanc, les icebergs auront atteint leur taille maximale, et la lumière sera rasante en soirée. Il est encore tôt dans la saison touristique polaire : nous serons parmi les premiers visiteurs à poser le pied sur le grand continent blanc.

 

Nous observons pour la première fois la grandeur et la majesté de la calotte glaciaire Antarctique. Nous voilà à présent encerclés par les icebergs dans le profond silence polaire. Chaque jour, dès que le climat le permettra nous débarquerons à terre pour découvrir la faune polaire, et en zodiac afin de nous approcher des colosses de glace et de la faune marine. Manchots papou, Adélie et à jugulaire nous accueilleront chaque jour, non loin des otaries et phoques de Weddell. Parfois, nous croiserons le chemin d'un léopard des mers ou d'une baleine, voire d'un manchot empereur. Entre deux débarquements, la navigation polaire s'annonce captivante, et souvent pleine de surprises !

 

Puis, cap sur les îles Shetland du Sud, où nous tenterons si la météo le permet de jeter l'ancre au milieu de la caldera volcanique de Deception Island. Une ambiance de désolation au sable foncé, qui tranche avec les paysages immaculés des jours précédents. Une île chargée d'histoire, ancienne base des baleiniers, aujourd'hui territoire des otaries à fourrure jouant dans les fumerolles de cette terre volcanique.

 

Jours 20-21

Navigation via le passage du Drake vers Ushuaia. Restez à l'affût sur les ponts d'observation : albatros et baleines ne sont jamais loin !

 

Jour 22

Débarquement à Ushuaia, transfert à l'aéroport en fin de matinée

 

A noter : Flexibilité est le maître mot dans ce type d'expédition, la navigation polaire étant par nature imprédictible. Les sites visités dépendront des conditions météo et de navigation. L'itinéraire est donné à titre indicatif et est sujet à évolution selon les décisions du capitaine, pour faire le meilleur usage des conditions climatiques qui nous serons offertes ou pour maximiser nos possibilités d'observation de la faune.

 

  • Un parcours de navigation approfondi offrant une grande variété de paysages et d'espèces à observer dans leur milieu naturel :

     

    L'ouest de la péninsule Antarctique

    Et ses fascinants paysages de glace dans le Détroit de Gerlache, ses icebergs, manchots, otaries, phoques, léopards des mers, baleines...

     

    La Géorgie du Sud

    Et ses colonies de manchots royaux les plus massives au monde

     

    Les îles Shetland du Sud

    Et leurs terres volcaniques, leur caldera et leur riche faune

     

    Les îles nord-ouest des Falklands

    Réputées pour leur relief et leur avifaune à profusion, notamment leurs colonies d'albatros, et cinq espèces de manchots (dont le manchot royal) cohabitant dans un territoire très compact

     

    Les principales espèces présentes

    Manchot papou

    Manchot à jugulaire

    Manchot Adélie

    Manchot de Magellan

    Manchot Royal

    Gorfou sauteur

    Manchot Macaroni (éventuellement)

    Manchot Empereur (éventuellement)

     

    Otarie à fourrure

    Léopard des mers

    Eléphant de mer

    Phoque de Weddell

    Baleine à bosse

    Baleine de Minke

    Sterne australe

    Caracara austral

    Labbe antarctique

    Albatros à sourcils noirs

    Albatros hurleur

    Pétrel antarctique

    Pétrel géant

Prestations comprises
  • Prêt de bottes confortables, veste et surpantalon de marin 100% étanches (à votre taille)
  • Une nuit d'hôtel à Montevideo en début de voyage (et transferts entre aéroport et hôtel)
  • Pension complète (petit déjeuner, déjeuner, encas, diner) sur le bateau. Eau, café et thé à volonté
  • Prestation d'accompagnement de votre guide photographe français
Prestations non comprises
  • Vol international
  • Assurance médicale/rapatriement (obligatoire)
  • Repas à Montevideo
  • Dépenses facultatives sur le bateau : souvenirs, boissons autre que celles mentionnées, internet, téléphone, blanchisserie, consultations médicales, pourboires

Les points forts du voyage

  • Long itinéraire très complet
  • Itinéraire exceptionnel : péninsule Antarctique, Géorgie du Sud, Shetlands et Falklands
  • Navigation polaire captivante
  • Grandes colonies de manchots en Géorgie du Sud, véritable paradis animalier
  • Observation d'une faune très riche dans des îles reculées des Falklands
  • Le principal équipement indispensable à une expédition Antarctique vous est fourni
  • Groupe Let's Go de petite taille, accompagné par Stanley Leroux

 

Quel niveau de forme physique est nécessaire ?

Cette expédition peut convenir à une grande variété d'âge et de condition physique. Il faut au minimum pouvoir descendre l'escalier menant au zodiac (facile sur ce bateau, seulement 10 marches d'un escalier standard avec rambardes) et pouvoir monter/descendre du zodiac avec assistance. Il sera possible de vous décharger de votre sac photo à ce moment-là.

Une fois à terre, la marche se fait sur de la neige ou terrain pierreux. Il est préférable de pouvoir monter de légers dénivelés pour profiter au maximum, toutefois il y a en général des sites d'intérêts photographique à proximité immédiate du lieu de débarquement. Que vous soyez plutôt lent ou au contraire rapide, l'avantage d'un bateau avec ce nombre de passagers et d'équipage est que vous serez totalement libre de vos mouvements car des membres de l'équipage seront présents à divers endroits du site : Vous n'avez pas obligation de suivre un groupe et pouvez évoluer à votre rythme, sans risquer de ralentir d'autres personnes ou au contraire de devoir les attendre. Aucune des photos de cette brochure n'a nécessité plus de 15min de marche. Si vous souhaitez beaucoup marcher, des randonnées vous seront proposées sur certains sites de débarquement.

De notre constat il n'y a pas d'âge moyen sur ce bateau, et les facultés principales requises sont avant tout flexibilité et adaptabilité face aux conditions inhérentes à la navigation polaire.

 

Peut-on avoir le mal de mer ?

Les eaux sont très calmes en péninsule Antarctique. La traversée du passage du Drake au retour (2 jours) peut induire du mal de mer, toutefois il existe des traitements préventifs efficace. De plus, le risque de mal de mer est ici amoindri car la traversée sera au retour (votre oreille interne aura eu le temps de s'ajuster), et surtout car le bateau choisi est particulièrement stable : il pourra y avoir du tangage (mouvement avant/arrière) mais quasiment pas de roulis (mouvement de rotation gauche/droite - le plus dur à supporter), là où beaucoup de bateaux Antarctique roulent allégrement à plus de 45%... La plupart des équipements (notamment les tables et chaises en terrasse) ne sont d'ailleurs en général pas rangés pendant le Drake sur ce bateau, car ils n'ont pas besoin de l'être.

 

Les photos seront-elles surtout réalisées depuis la terre, depuis le zodiac ou depuis le bateau ?

De notre constat les photos sont réalisées pour 1/3 depuis la terre ferme, 1/3 depuis le zodiac et 1/3 depuis le bateau. Les temps de navigation sont donc mis à profit. Disposer d'un bateau stable et doté de nombreux ponts extérieurs couverts et non couverts est un réel atout photographique.

A chaque débarquement nous passerons du temps aussi bien sur le zodiac que sur la terre ferme, afin de répartir les passagers et de varier nos points de vue.

 

Quel matériel photo emporter ?

Un ou deux boitiers, un grand angle et un téléobjectif, si possible stabilisés. Le zoom est pratique pour couvrir une variété de sujets : 100-400mm est une focale idéale. Trépieds et filtres peuvent être utiles mais pas indispensables, c'est selon votre pratique. 80% des photos de cette brochure ont été réalisées au téléobjectif (70-200mm). Les drones ne sont plus autorisés en Antarctique. Globalement, en Antarctique mieux vaut ne pas se surcharger afin de gagner en mobilité, en réactivité, et ainsi de varier davantage ses points de vue.

 

Quels vêtements emporter ?

La veste de marin, le surpantalon et les bottes, tous trois 100% étanches, vous sont prêtés à bord du bateau. Reste à prévoir les vêtements hivernaux traditionnels : premières couches (tee-shirts en laine mérinos ou synthétique), un pantalon, une polaire, une doudoune/veste, et une tenue confortable pour le bateau (aucun dress code, l'esprit d'aventure prime largement à bord sur le standing du bateau, vous vous en rendrez vite compte à bord). Pas de chaussures de marche à prévoir. Une liste vous sera fournie.

 

Y'a-t-il des contraintes en termes de bagages ?

Aucune contrainte particulière !

 

Un document complet récapitulant les aspects matériels (et comment les optimiser) vous sera fourni quelques mois avant le départ.

 

Je souhaite m'inscrire au voyage Antarctique, L'antarctique en profondeur - Du 22/10/2022 au 12/11/2022
* Champs obligatoires