Nos voyages


Madagascar, Lémuriens et richesses du Nord

Accompagné par Lorraine Bennery
3 490 €

Du 31 octobre 2020 au 13 novembre 2020 - 14 jours/13 nuits
Sur la base de 5 personnes

Il est important de savoir que le programme proposé est susceptible de subir des modifications en fonction de la météo, d'un changement de condition sur place ou d'évènements indépendants de notre volonté qui pourraient affecter la sécurité durant le séjour. Nous vous préviendrons dès lors que de telles modifications apparaitront avant ou pendant un séjour. Evidemment les prestations de substitution seront, dans la mesure du possible, égales ou supérieures à celles proposées dans le descriptif initial du voyage. 


Jour 1 :Vol international Vol international Arrivée à l'aéroport international d'Antananarivo dans la nuit. Transfert vers la chambre d'hôtes « Chez Jeanne » pour la finn de nuit. L'hôtel à ANTANANARIVO : CHEZ JEANNE 


Jour 2 : Antananarivo > Sambava

Vol à destination de Sambava située sur la côte nord-est de Madagascar, dans la région de Sava, réputée pour sa production de vanille, de café et de girofle et sa très grande biodiversité. Accueil par votre guide à l'aéroport. Sa culture et sa population très cosmopolite font de Sambava, la plus singulière des villes de la grande Île et l'une des plus accueillantes. Elle associe son nom à la vanille bien sûr, mais elle produit également du riz, du café et de la noix de coco, d'ailleurs, la plus vaste cocoteraie du monde se trouve ici et s'étend sur près de 5 000 ha. La végétation est ici luxuriante et riche de vergers, de jacquiers et de manguiers. Balade en ville le long du front de mer. L'hôtel LAS PALMAS 


Jour 3 : Sambava > Daraina

Nous quittons Sambava pour nous diriger vers Vohémar. La bourgade est installée au fond d'une jolie baie très verdoyante, protégée par un récif de corail. Nous sommes ici presque au bout du monde. Nous continuons notre route en direction de Daraina, un ancien village de chercheurs d'or, on rencontre encore des orpailleurs traditionnels dans ses environs. Nous partons à pied pour visiter, accompagnés d'un guide local, la réserve de Daraina. Cette forêt préservée abrite une espèce de lémurien endémique et menacé, le propithèque à couronne dorée (Propithecus tattersalli). Hôtel à Daraina CAMP TATTERSALLI 

 

Jour 4 : Découverte de la réserve de Daraina 

Découverte de la réserve de Daraina Cette forêt préservée abrite une espèce de lémurien endémique, le propithèque à couronne dorée. Hôtel à Daraina CAMP TATTERSALLI 

 

Jour 5 : Daraina > Ankarana

Nous quittons Daraina de bon matin, et roulons ensuite sur une piste en très mauvais état, a?n de rejoindre la ville d'Ambilobe, foisonnante de vie durant la journée, en raison des nombreux passages de minibus et autres véhicules menant les voyageurs tantôt vers Nosy Be, tantôt vers Diégo. Nous faisons une halte pour nous plonger quelques instants au coeur de la vie locale. Nous continuons ensuite notre route sur le goudron de la RN6 jusqu'à Mahamasina, l'entrée Est du massif de l'Ankarana. (environ 7 heures de route pour 175 km). Votre hôtel à Ankarana Le RELAIS ANKARANA 


Jour 6 : Découverte du parc national de l'Ankarana

L'Ankarana est un massif karstique de 35 km. Cet ensemble géologique spectaculaire s'étend au milieu de rivières, de canyons et de forêt sèche à feuilles caduques. Il est traversé par un des plus grands réseaux de grottes du continent africain, plus de 114 km de grottes ont été répertoriées. Nous partons à pied pour explorer ses célèbres et impressionnants Tsingy. Nous découvrons l'exceptionnelle richesse de la faune très souvent endémique : des lémuriens tels que le lémur fauve ou le lépilémur, des caméléons, chauves-souris mais aussi des oiseaux et des reptiles. Côté flore, pieds d'éléphants, euphorbes, baobabs... C'est l'un des plus riches trésors naturels de Madagascar qui nous ouvre ses portes. Votre hôtel à Ankarana Le RELAIS ANKARANA pour embarquer à bord d'une vedette rapide privée en direction de notre hôtel. Après-midi, visite du village, nous aurons le temps de faire des photos et admirer le village de Lokobe. Votre hôtel à Nosy Be ZARA VILLAGE 


Jour 7 : Découverte de la réserve de Lokobe

Ambanja Visite de la réserve de Lokobe (ici nous pouvons espérer rencontrer jusqu'à trois espèces de lémuriens endémiques) avant de prendre la vedette pour retourner à Ankify et reprendre nos véhicules pour rejoindre Ambanja. Au coeur d'immenses plantations de cacao, café, poivre, vanille, ylang-ylang et vétiver, nous plongeons dans la vallée des parfums, hors des sentiers battus, au plus près d'une nature exubérante et d'une population au sourire inégalé. Cette région nichée au creux d'un écrin de verdure, le long du fleuve Sambirano entre mer et montagne, vous enchantera par son ambiance paisible et ses allées bordées de grands arbres. Votre hôtel à Ambanja : KHAIR LODGE


Jour 8 : Ambanja > Visite de la réserve de Maromandia > Antsohihy

Nous partons de très bon matin en direction d'Antsohihy. Nous allons nous arrêter à une trentaine de kilomètres de Maromandia pour aller explorer avec un guide local, une petite réserve forestière villageoise quasi confidentielle. C'est là que nous allons faire connaissance avec l'un des plus beaux et des plus rares lémuriens endémiques des lieux : l'Eulemur Macaco Flavifrons (en danger critique d'extinction) ou plus simplement le lémur aux yeux turquoise. C'est le seul primate hormis
l'homme à avoir les yeux bleus. La chasse et la destruction de son habitat font qu'il est inscrit depuis 2008 dans la liste des 25 espèces de primates les plus menacées au monde.  Votre hôtel à Antsohihy : BELLE VUE


Jour 9 : Antsohihy > Ankarafantsika 

En début de matinée, départ en direction du parc national d'Ankarafantsika. Nous roulons au coeur des beaux paysages du nord parsemés de nombreux villages et nous traversons le fleuve Sofia par le plus grand et le plus long pont de Madagascar. Cette région est célèbre pour les plantations de vanille et de cacao. Nous traversons sur notre chemin la ville d'Ambondromamy, où nous faisons une petite halte devant les cabanes des vendeurs à l'étalage qui s'étendent en bord de route. Nous arrivons à l'entrée du parc national d'Ankarafantsika dans l'après-midi.  Votre hôtel à Ankarafantsika : TIA ASITY LODGE


Jours 10 et 11: Journées de visite dans le parc national d'Ankarafantsika  

Situé à 500 km de la capitale, le Parc National d'Ankarafantsika est constitué d'une diversité de forêts denses et sèches, le site est surtout connu pour ses nombreux lacs où cohabitent différentes espèces endémiques. Nous partons à la découverte du site qui compte parmi l'un des derniers refuges de nombreuses espèces en voie d'extinction à Madagascar. Nombreux lémuriens, notre guide nous fera découvrir en particulier le Propithèque de Coquerel et le Maki brun. De superbes baobabs sont aussi présents dans ce parc. Nous pourrons faire 2 sorties en bateau dans la matinée pour approcher l'avifaune avec entre autre le superbe Pygargue de Madagascar (qui détient le triste record de faire partie des sept espèces de rapaces diurnes les plus rares de la planète), une visite à pied dans le parc et aller au grand Lavaka, zone d'érosion où la latérite à nu nous permet de comprendre d'où Madagascar puise son appellation d'île rouge. Votre hôtel à Ankarafantsika : TIA ASITY LODGE


Jour 12 : Ankarafantsika > Antananarivo  

Départ très tôt pour Tana. C'est une longue journée de trajet que nous entreprenons aujourd'hui, heureusement cette route goudronnée est parfaite. Nous traverserons le fleuve Betsiboka, l'un des grands fleuves du nord de l'île de Madagascar, il se jette par un large estuaire dans le canal du Mozambique. Nous laissons derrière nous les villages d'Ambondromamy et de Maevatanana, et traversons le vaste plateau du Tampoketsa, une zone plutôt inhospitalière à cause du vent et de la chaleur, mais très belle. Arrivée en fin de journée dans la capitale. L'hôtel à ANTANANARIVO : CHEZ JEANNE


Jour 13 : Visite de la réserve de Tsarasaotra et du marché artisanal  

Visite du parc de Tsarasaotra. Le Parc Tsarasaotra ou le lac d'Alarobia est un parc privé familial, le seul site RAMSAR privé au monde. Il se trouve au coeur de la capitale Antananarivo. Le Parc est d'une superficie totale de 27 ha, dont 5ha de zone humide protégée par la convention de RAMSAR. Il est constitué d'un lac d'eau douce et d'un îlot localisé en son centre. Le site est reconnu comme le lieu de reproduction de plusieurs espèces de hérons et le refuge pour plusieurs espèces de canards. On y dénombre actuellement 14 espèces et sous- espèces d'oiseaux d'eau. En tout, 64 espèces d'oiseaux ont été recensées sur le site. Ensuite, nous aurons encore le temps de faire un saut au marché artisanal avant de retourner à notre hôtel près de l'aéroport pour un Day-use avant de prendre le vol retour pour Paris.


Jour 14 : Antananarivo > Paris

Départ du vol Air France dans la nuit. Arrivée à Paris dans la matinée.


PS : Les réservations dans les hôtels cités au programme seront effectuées au moment de ta confirmation du voyage. Si par malchance, l'hôtel était complet lors de la réservation, nous rechercherions un établissement de catégorie et de prix équivalent.

Mélange détonnant entre le monde asiatique et le monde africain, Madagascar est une terre de contrastes et de surprises ! Sur cette île de plus de 1500 km de long l'évolution semble s'être arrêtée depuis des siècles. Le temps et l'effervescence de la civilisation dite « moderne » n'auraient donc pas d'emprise sur ce pays !

Je vous propose via ce voyage un dépaysement total, rythmé par de fabuleuses rencontres dans ce pays où le « mora mora » (tout doucement en malgache) domine. Mon principal objectif est de vous conduire au plus près des lémuriens, caméléons, oiseaux et autres « bestioles » visibles nulle part ailleurs dans le monde. Votre confort sera donc parfois un peu spartiate mais l'indispensable vous sera toujours proposé.

Si la route nationale 7 est la colonne vertébrale et l'axe touristique principal à Madagascar, elle ne doit pas faire oublier les immenses richesses visibles ailleurs sur l'île.

Nous commencerons notre périple par un vol intérieur direction Sambava sur la côte est. Mon but sur l'ensemble du circuit est de vous emmener en dehors des sentiers battus, là où les Vazaha (les touristes) sont si peu nombreux que les locaux prennent encore plaisir à nous rencontrer. Nous découvrirons les seuls endroits de l'île où il est possible de rencontrer le Propithèque de Tattersall, l'Eulemur flavifrons, ou le Pygargue de Madagascar - tous trois en danger critique d'extinction - et que très peu de personnes ont eu la chance de rencontrer. Ce circuit aux multiples visages vous permettra d'observer une dizaine d'espèces de lémuriens, de nombreux oiseaux, une flore et une petite faune exubérantes dans des biotopes des plus variés de la côte est à la côte ouest.

Nous visiterons les Tsingy de l'Ankarana et vous pourrez admirer ce chaos de roches tranchantes et pointues faites de calcaire - vestiges d'une mer présente il y a 100 millions d'années - largement érodées par les vents et les pluies. Cette architecture minérale spectaculaire, faite de crêtes acérées et de labyrinthes aux couloirs et crevasses étroits est un magnifique spectacle. Nous quitterons la grande île durant 24 heures pour nous rendre sur Nosy Be et profter du caractère insulaire afin de découvrir de nouvelles espèces de lémuriens à Lokobe. Nous terminerons notre périple par le parc national d'Ankarafantsika, situé au nord-ouest de l'île, à 500 km de la capitale. En quelques kilomètres seulement, le paysage change du tout au tout entre le lac Ravelobe, portant le nom d'un célèbre bandit, la superbe forêt semi-caducifoliée, la savane aride et le Grand Lavaka, zone d'érosion naturelle où le sol à nu dévoile son rouge intense de latérite si caractéristique de l'île. Chacun de ces biotopes abrite une richesse faunistique et floristique spécifiques.

La star locale est le Propithèque de Coquerel, mais la faune aviaire n'est pas en reste avec près de 130 espèces d'oiseaux recensées à ce jour. Le taux d'endémisme y est exceptionnel, comme partout dans l'île. Nous nous y promènerons essentiellement à pied sur des petits chemins souvent très accessibles. Des balades en bateau pour approcher les oiseaux d'eau et un circuit 4 x 4 pour mieux profiter du Grand Lavaka vous seront proposés.

Prestations comprises
  • l'accueil à l'aéroport d'Antananarivo et les transferts, incluant le vol intérieur
  • la mise à disposition d'un véhicule 4 X 4 privatif,
  • deux chauffeurs guides locaux francophones,
  • les entrées dans les parcs et les circuits journaliers,
  • les services de guides locaux,
  • tous les repas,
  • l'hébergement en chambre double*,

* 350€ en plus pour une chambre single 

  • les services de la photographe professionnelle Let's Go Travel.
Prestations non comprises
  • les vols internationaux vers et depuis Madagascar,
  • les boissons,
  • l'assurance annulation (facultative mais conseillée) et assistance-rapatriement et frais médicaux à l'étranger (indispensable),
  • l'assurance de votre matériel photo (facultative mais conseillée),
  • les pourboires,
  • l'obtention du visa (35 €),
  • les cadeaux et dépenses personnelles.

Matériel photo conseillé :

Il y a tant de choses à photographier à Madagascar qu'un seul objectif n'est pas suffisant. Même si le poids d'un tel équipement est toujours un problème, je conseille d'avoir au minimum un objectif grand angle, un objectif macro et un petit téléobjectif (jusqu'a 300 ou 400mm). À de nombreux endroits Il est difficile d'utiliser une focale fixe, je vous conseille donc, si vous avez le choix de préférer emporter un zoom. À cela, pensez à ajouter un flash. Un trépied peut être utile même s'il est difficile - en sautant d'un sujet à l'autre - de trouver le temps de l'installer convenablement. Une bonne paire de jumelles est largement conseillée.

Attention : le vol intérieur limite le poids du bagage cabine à 5 kg. Personnellement j'utilise un sac à main type « banane » qui me permet d'avoir le long du corps mon macro, mon grand angle et un boitier de secours.

 

Ne pas oublier :

  • des pastilles de micropur ou aquatabs pour vous préparer de l'eau tant pour le brossage des dents que pour votre consommation journalière. Il existe un vrai problème concernant les bouteilles de plastique vides et le pays n'est pas équipé de dispositif permettant leur recyclage,
  • deux bouteilles ou gourdes pour votre préparation micropur (pour palier à la demi-heure d'attente une fois la pastille mise dans l'eau),
  • une paire de sandales pour ne jamais être pieds nus dans les douches communes,
  • un vêtement chaud car même si nous sommes en région tropicale, il peut faire frais ou y avoir du vent le soir,
  • une tenue étanche et respirante, il peut y avoir quelques orages notamment dans l'est,
  •  de quoi se protéger du soleil et des moustiques,
  • une paire de chaussures de marche, montantes et imperméables de préférence,
  • une lampe de poche ou frontale,
  • au minimum 2 batteries pour chacun de vos appareils et une multi-prises, l'électricité est parfois capricieuse ou n'est accessible que quelques heures par jour (groupe électrogène),
  • un ou deux rouleaux de papier hygiénique, on peut en manquer selon les endroits que nous visiterons, assurez-vous que vos produits de toilette soient le plus naturels possible, il n'y a pas de système d'évacuation des eaux usées sur certaines zones où nous nous rendons et il serait dommage d'abimer le bel environnement dans lequel nous nous trouvons,
  • deux grands sacs en plastique pour protéger votre matériel et vêtements,
  • votre pharmacie de première urgence.

 

Les pourboires :

Sachez qu'à Madagascar les pourboires ne sont pas institutionnalisés ni obligatoires. Un pourboire doit être en rapport avec la satisfaction du service reçu. Avec une centaine d'euros (peut-être un peu plus), vous aurez matière à montrer votre satisfaction pour l'ensemble du séjour.

 

La sécurité à Madagascar :

Pour dire les choses simplement, tous les pays présentent un risque aujourd'hui, même la France. Ici la vie est calme et sans animosité, mais les problèmes politiques de ces dernières années (depuis 2009) ont fragilisé la sécurisation du pays. On peut encore se promener librement et voyager sans risque particulier si on respecte les règles de sécurité valables partout, que ce soit en Afrique ou ailleurs. Quelques règles : ne pas se déplacer de nuit, profil bas, pas de signe extérieur de richesse, pas de provocation, informer et s'informer quand on va quelque part. J'invite aussi à consulter les conseils aux voyageurs pour Madagascar, et à vous inscrire impérativement sur le site ARIANE. Avoir une assurance rapatriement est indispensable.

 

Hébergement :

Pour chaque nuit en hôtel, le tarif du voyage est calculé sur la base de chambre double à partager. Prendre l'option hébergement pour obtenir une chambre single.

 

Télécommunications :

Le réseau internet est aléatoire même là où l'hôtel propose une connexion Wi-Fi. Pour pro?ter au mieux de la 4G, je vous conseille d'acheter un forfait spécial. Par exemple Orange propose un forfait évasion pour 29 € avec internet, sms et 30 minutes de communication téléphonique. Il est possible d'utiliser le réseau téléphonique presque partout.

 

Formalités :

Pensez à vous munir de :

  • votre passeport valable six mois après la date de retour de votre voyage, et une photocopie de la page avec photo,
  • votre billet d'avion aller/retour,
  • votre contrat assurance assistance-rapatriement et frais médicaux à l'étranger,
  • votre carte de groupe sanguin si possible,  

 

Visa :

Tout étranger se rendant à Madagascar doit être muni d'un document de voyage en cours de validité, et être en possession d'un billet de retour. Dans ce document doit ?gurer son visa d'entrée.
À prendre sur place à l'aéroport (si la procédure change et que le visa est à prendre en France, nous vous tiendrons au courant).

Vous pouvez également l'obtenir au préalable auprès de l'ambassade de Madagascar (Avenue Raphaël - 75016 Paris). Le visa coûte actuellement 35€. Demander votre formulaire au visa@ambassade-madagascar.fr

 

Santé :

Consultez un médecin avant votre voyage à Madagascar. Véri?ez vos vaccins de base (diphtérie, tétanos, etc). Le traitement anti-paludéen est nécessaire. Prévoir d'éventuels désagréments gastriques. Sur place, ne boire que de l'eau micropurée ou minérale et l'utiliser pour se laver les dents. Eviter les légumes et les jus de fruits frais. Munissez-vous d'un répulsif anti-moustique.

 

Climat :

À cette période il fait très chaud à Madagascar, la saison des pluies commence à peine. Pour exemple voici les moyennes de températures nuit/jour pour Ankarafantsika, un des parcs que nous visiterons en ?n de circuit :  22°C - 34°C, nous sommes à une altitude de 20 m.

Je souhaite m'inscrire au voyage Madagascar, Lémuriens et richesses du Nord - Du 31/10/2020 au 13/11/2020
* Champs obligatoires